Jacques Quoidbach : Amcômont 3 - 4990 Lierneux


Le bricolage

Mon père était ébéniste, il avait un atelier à Herstal et après la guerre, en 1945, à Kinkempois (Angleur). C'était un vrai artisan. Son métier il l'avait appris à l'Institut Saint-Laurent de Liège.  

A l'époque, tout se faisait avec des outils à main. Rabot, varlope, ciseau, gouge, scies en tous genres... Je suis donc né dans la sciure et les copeaux. J'ai vécu cette atmosphère jusqu'à l'age de treize ans. Sans cette satanée poliomyélyte contractée à l'âge de huit ans, j'aurais aimé reprendre le flambeau...  

Il m'en est resté un amour du bois, de sa texture, de sa senteur et de sa noblesse.  J'ai toujours,au fond de mon garage, un banc de menuisier et les outils qui vont avec. Quand je travaille à quelque chose et que je trouve les solutions, je pense que mon père, d'où, il est m'aide encore.

 

Après le sablage et rejointoyage de la maison en avril 2006, la croix qui existait sur la maison était très abîmée et en partie pourrie. J'ai profité de l'occasion pour la remplacer par une que j'ai réalisée, croix et Christ.

 

 

 Crucifix en chêne

 

Avec Thomas, quand il était enfant, nous avons bricolé ensemble en essayant de faire coller ses premières approches de l'histoire de nos ancètres.  Nous avons réalisé ainsi, d'après des documents, un village Celte que voici :

  

La partie en bois et chaume date des Celtes dans nos contrées et les cabanes en pierre sont la copie de celles construites en Angleterre où ils se sont réfugiés après avoir été chassés par les Romains.

 

Une autre réalisation a été faite pour l'anniversaire des mille ans de la venue des moines cisterciens de l'abbaye de Stavelot pour évangéliser la région de Lierneux. Sujet traité avec humour...La maison est une réplique de celle du chef du village gaulois Astérix, sauf que le toit est en ardoise. Les moines et les habitants sont faits en terre glaise.

  

J'ai réalisé à l'échelle 1/50eme, une ferme du village de La Comté (Vielsalm).  Elle est toute en schiste cimenté et le toit en ardoises.  Elle a été exposée dans bien des endroits et j'en ai fait don au musée de l'habitat de Vielsalm.

 

 

 

J'ai choisi cette ferme parce qu'elle comporte tous les éléments qui caractérisent l'habitat de la région.  A droite, tout en longueur, l'habitation proprement dite et à côté, les étables avec débordement  des alcôves dans l'étable pour avoir chaud l'hiver. Ensuite, la grange et la bergerie. Sur le côté, une annexe pour ranger le matériel et le bois de chauffage.

Le dessin, la peinture, l'aquarelle

 

 

Ma découverte du Midi

 

 

Mes coups de coeur pour l'Alsace

 

 

Mes aquarelles

Mes oiseaux

 

Mes dessins à la plume

 

 

Mes huiles

 

 

Mes pastels

 


Lierneux et ses hameaux
à travers mes dessins et peintures


Cette derniére crêche est placée à Noël dans l'encadrement d'une petite fenêtre dans le colombage, avec un effet de perspective allongée.  Les personnages sont en plâtre que je coule dans des moules en latex qui viennent d'Angleterre.

 

Il y a plus de quinze ans, sur un pied d'une ancienne table de machine à coudre, j'ai construit, à base de pierres et de blocs de plâtre, un village Provençal cache-pot.  En effet, à l'arrière, j'ai aménagé un espace pour de la terre dans lequel sont repiqués un pin, un genévrier et un autre résineux qui donnent un aspect naturel à l'ensemble. Avec le temps, la mousse et le poivre des murailles se sont installés donnant la plus bel effet.

 

 

 

Il y a trois ans, j'ai eu envie de faire dans le coin de la cour, une rocaille avec une cascade. Entre les roches, j'ai placé des joubarbes, du poivre des murailles et ils prospèrent bien d'année en année.  Une petite pompe dans un bac d'eau sous la rocaille alimente mon circuit d'eau.

 

 

Ma dernière réalisation est un cadran solaire.  Heureusement qu'Internet est là pour les calculs, car on doit tenir compte de beaucoup de paramètres dont la longitude, la latitude et l'altitude.. Enfin, calculs faits et transposés sur la pierre en la gravant avec une pointe sèche, il me donne l'heure exacte en hiver et décalé d'une heure en été... bien sûr et quand il y a du soleil !!!

 

Ce qui me plait aussi, c'est de trouver des champignons d'arbre que je fais sècher et qu'ensuite je cire. J'essaye de trouver des combinaisons agréables à l'oeil.  Voici un exemple d' un abri pour mes champigons Trools.

Comme j'aime la pierre de schiste, j'ai fabriqué pour la famille et les amis, des crêches dont je vous présente quelques exemplaires.

 

 

 

 

 

 

 

Mes cartes postales virtuelles

La généalogie

Généalogie des familles QUOIDBACH

Origines des QUOIDBACH

 

Remerciements


Pensons à ceux à qui nous avons donné la vie ! Ils pourraient nous en vouloir...

nature


Merci de me laisser un petit témoignage de votre passage chez moi